29/04/10 > 05/06/10

Demain vous n’y penserez plus

Galerie Art et Essai Rennes 2


Œuvres de : Oreet Ashery, Maja Bajevic, Rachel Papo, Vibeke Tandberg, Ana Torfs, Lidwien van de Ven et Laura Waddington.

Le thème de la 2e Biennale de Rennes Ce qui vient se prête à réexaminer les positions artistiques qui, travaillant sur le vaste champ de la représentation, déstabilisent les conventions occidentales de la perception.

Demain vous n’y penserez plus, réalisée par Marion Hohlfeldt, propose une dizaine d’œuvres qui (dé-)construisent l’histoire actuelle en mettant en doute l’interprétation prémonitoire de ce qui est donné à voir.
Cette proposition poursuit la recherche sur le déplacement, entamée avec l’exposition D’ailleurs - I Won’t Play Other to Your Same en 2009,  et se prolongera par une troisième exposition en 2011.

Les œuvres exposées invitent à un déplacement du regard et de l’attitude, montrant aussi que la représentation s’avère toujours être construite et que l’altérité constitue une catégorie d’exclusion de portée politique.

Le déplacement s’entend ici physique d’abord à travers les migrations et voyages, témoignant de l’autre du cap dans les œuvres de Maja Bajevic Le Voyage, 2006 et de Laura Waddington Border, 2004, qui captent le déplacement liminal lors de l’exil où l’imprévisible se joue dans les deux registres de l’événement qui se produit et de l’action qui s’affirme. La migration est un passage par excellence entre passé et futur, constituant un entre-deux, dont le présent lui-même devient incertain.

Déplacement mental ensuite en procédant in fine à une modification de nos habitudes perceptives et comportementale dans les œuvres de Vibeke Tandberg Posthumous (Afermath), 1994, et de Lidwien van de Ven Isfahan, 14/10/2000, 2007, et de Damascus, Ommayad Mosque, 2007, qui déjouent le regard occidental sur l’aide humanitaire et la société musulmane, en déconstruisant, par la ruse dans la première, par la confusion dans la deuxième, nos certitudes occidentales.

Déplacement conceptuel enfin par le transfert normatif des valeurs de jugement dans les œuvres de Oreet Ashery Oh Jerusalem, 2003, et de Rachel Papo Serial Number 3817131, 2004, qui dévoilent les identités nationales, féminines, religieuses devant la toile de fond du conflit, sous-entendu, au Proche-Orient.

Nos regards formatés, nos projections d’un avenir guident nos actes, certes, mais ne laissent pas prévoir ce qui vient. L’imprévisible peut se produire, peut orienter nos actes sur un autre cap, nous faire avancer sur l’autre du cap, inventer un autre geste. Ainsi, il n’y a de vérité que dans ce qui se projette sur nos murs de certitudes - Ana Torfs Toast, 2003 -, … mais, de toute façon, demain vous n’y penserez plus.

 

Galerie Art et Essai
Université Rennes 2 - Haute Bretagne, campus Villejean    


Place du Recteur Henri Le Moal   35000 Rennes  
Tél. 02 99 14 11 42  
galerie@uhb.fr
http://www.univ-rennes2.fr/service-culturel/actualites/exposition-demain-vous-n-y-penserez-plus

Journal de l'exposition
Cliquer "pièces jointes" : Demain

1. legende temporaire

legende temporaire image

pièces jointes :

> Demain