13/02/10 > 11/04/10

Dominique Figarella

Life, Saint-Nazaire


L’exposition que le LiFE consacre au travail de Dominique Figarella permet de regrouper un ensemble particulièrement significatif d’œuvres réalisées par cet artiste depuis le milieu des années 1990.

Déployée dans le vaste espace de l’Alvéole 14 de la Base des sous-marins de Saint-Nazaire, cette exposition n’a pas été conçue comme une rétrospective mais plutôt comme un parcours. En partant des tableaux récents de Dominique Figarella, il s’agit de tracer une généalogie des pratiques et des questions qui les ont rendus possibles.

L’exposition met ainsi en évidence la manière dont son travail d’aujourd’hui rejoue, en les déplaçant ou en les reconfigurant différemment, un ensemble d’enjeux constitutifs de cette œuvre. 

 Présentant les pratiques du tableau élaborées par cet artiste au fil des quinze dernières années, il s’agit en outre de mettre en évidence leurs articulations, leurs implications, ainsi que la manière dont elles dialoguent avec un ensemble d’autres œuvres et de questions léguées par la modernité artistique, avec lesquelles elle ont partie liée de manière souvent explicite.

Par un retour réflexif sur ce qui les caractérise, les tableaux de Dominique Figarella répondent de certains principes modernes.  

Pourtant, ce retour sur leur genèse artistique ne vise nullement à garantir leur autonomie. Bien au contraire, cette logique y est toujours l’occasion d’une histoire qui s’archive en acte : c’est ici un « comment c’est fait » qui se raconte à la manière d’une fiction, où le tableau se construit par ses bords et par les relations qu’il noue avec ce qu’il n’est pas.

L’introduction de matériaux étrangers à la tradition picturale joue ici un rôle décisif, reconduisant tout l’enjeu lié à la tradition moderne du collage, lequel confronte des pratiques plurielles à des espaces hétérogènes. Le recours à la photographie intervient notamment dans son œuvre à la manière d’un document performatif, et implique une dimension habituellement refusée au tableau.

Si le tableau se conçoit et se perçoit par ses limites et les relations qu’il tisse avec son contexte, le corps qui le produit doit lui aussi se projeter hors de son acception naturaliste. L’acte artistique ainsi conçu n’est plus tant celui d’un individu que celui qui fait jouer entre eux le tableau, l’espace d’exposition et le public qui la reçoit.

 

LiFE
Base des sous-marins – Alvéole 14 

Boulevard de la Légion d’Honneur 
44600 Saint-Nazaire - France 


Tél. +33 (0)2 28 54 99 45 

com@lelife.org
www.lelife.org

1. legende temporaire

legende temporaire image