19/06/10 > 01/08/10

Emmanuelle Lainé-2

Chapelle des Calvairiennes, Mayenne


Le travail d’Emmanuelle Lainé s’inspire de l’imagerie scientifique et du design pour créer des formes à mi-chemin entre le monde animal et l’univers des objets. Ses oeuvres sont réalisées au crayon sur papier Canson noir, à la manière des planches naturalistes. Ses dessins qui font penser aux premiers clichés sous-marins de Louis Boutan, nous invitent à considérer leur «plausibilité » : ces formes de vie existent-elles dans la nature ou sont-elles une pure production de l’imaginaire ?
Ils donnent parfois naissance à des sculptures, (Goldfingia, Laird) dans lesquelles l’artiste se révèle aussi couturière « high tech », empruntant à la sellerie ou la maroquinerie ». 
Si Goldfingia et Laird seront bien présents dans des espaces stratégiques de la Chapelle des Calvairiennes, une pièce rutilante d’éclats prendra à témoin le visiteur, dans la nef.  Avec cette sculpture légère et scintillante, Emmanuelle Lainé donne une réponse hybride à l’élévation du retable baroque qui s’élève dans cette même nef. Deux immenses formes entre parasols géants et rayons lumineux se déplient dans le ventre de cette ancienne chapelle. Faites en inox et sortant d’une improbable malle en bois -éventrée ?-, elles convoquent les reflets et les imaginations, dans un territoire mayennais connu pour ces contes et légendes … 
On retrouve avec cette nouvelle pièce ce qui enthousiasme le travail d’Emmanuelle Lainé, la beauté de l’objet, la traque de l’improbable, le mystère des secrets qui fertilise nos imaginaires d’enfants devenus adultes… À l’image du titre de son exposition, « le secret reste enfoui dans l’œuf de la nuit ».

 

La chapelle des calvairiennes - Le kiosque
Centre d’art du Pays de Mayenne

La Chapelle des Calvairiennes

Rue Guyard de la Fosse
53100 MAYENNE

Tél. 02 43 30 10 16
www.chapelledescalvairiennes-mayenne.com

1. legende temporaire

legende temporaire image