17/03/10 > 04/04/10

DOUBLE VISION

Ecole des beaux arts et Lieu unique, Nantes


Double vision
Sous quelles formes Le retour du réel annoncé par Hal Foster[1]1.Hal Foster : «Le retour du réel : situation actuelle de l’avant-garde», éd. La lettre volée, 2005 inscrit-il aujourd’hui son emprise dans le champ politico-économique (le chantage au réel), dans le champ de la culture et des médias (le spectacle du réel), et dans celui de l’art (où il s’articule, se combine et/ou s’affronte à son double : la fiction) ? Le réel est revendiqué dans ces différents champs aux noms d’enjeux tout à fait différents, voire parfaitement opposés. Comment s’articulent les enjeux de ce retour du réel vis à vis de ceux du désir de fiction ?
Que dit ce rapport réalité/fiction de notre rapport au monde, celui que nous vivons, celui que nous voulons voir advenir ? Si on observe, dans les champs de la politique et des médias, des volontés de distinctions radicales entre réalité et fiction, dans le souci de produire de la crédibilité, on observe, dans le champ de l’art, des mélanges, des combinaisons, des entrelacements de réalités et de fictions qui pourraient rendre compte de l’état de nos perceptions, de nos désirs, de nos confusions...

Les pratiques ciblées par Double Vision (vidéo, photographie et nouveaux médias) sont traversées tant par des volontés de restituer le réel (du réel) que par «le désir de fictions»[2]2.Daniel Serceau : «Le désir de fictions», éditions Dis voir, 1987. Les rapports réalité/fiction constituent donc le tronc commun problématique à partir duquel, de multiples manières, s’élabore l’exposition, avec une arborescence de propositions.

L’exposition Double Vision au lieu unique est la seconde étape de la collaboration entre l’équipe de recherche éponyme de l’école supérieure des beaux-arts de Nantes-Métropole et les universités de Musashino (Tokyo) et Geidaï (Yokohama). La première étape a eu lieu du 21 janvier au 11 février 2010 au Tokyo Wonder Site et au Super DeLuxe, Tokyo, où l’équipe de 22 étudiants et artistes, chercheurs ou enseignants ont participé à l’organisation d’expositions, de rencontres, de conférences, d’événements dans le cadre d’un « Work in Progress » intensif.


Galerie de l’esbanm

Place Dulcie September, Nantes (44)
Tél. 0033 (0)2 40 35 90 20 
www.esba-nantes.fr

Lieu unique
Quai Ferdinand Favre, Nantes (44) 
Tél. 02 40 12 14 34
www.lelieuunique.com

1. legende temporaire

legende temporaire image