18/05/10

Les Belles Images : Séquence Deux

La Box, Bourges


Chapelle de l'ensa, 19h 30.

Un cycle de performances programmé par Julie Pagnier et Céline Poulin.

Une séquence est une série d’éléments ordonnés dans le but d’activer une fonction, qu’elle soit biologique (séquence adn...), narrative (chapitre...), cinématographique (plan...). Elle est autonome et dépendante, la séquence est un focus dans une trame qu’elle constitue, et qui dans le même moment la détermine. La séquence, c’est l’interaction.
Chaque Séquence(s) introduit l’exposition qui lui succède et questionne celle qui la précède. Séquence 2 propose cette fois d’interroger l’image dans son rapport à l’inconscient collectif, la référence, comme outil d’interprétation et d’interrogation du médium et de l’archétype.


Mickaël Phelippeau et Julie Pagnier proposeront Sale danse , ensuite sera projeté Body double 22 de Brice Dellsperger et enfin un concert de I apologize avec Pascal Marius, Gauthier Tassart et Jean-Luc Verna.

Avec Sale danse, Julie Pagnier et Mickaël Phelippeau - avec la participation de Jean-Luc Verna - confronteront un lexique, fabriqué à partir de références communes, à l’image qu’il renvoie de lui-même, son reflet. Par l’outrance, l’exagération, ils tenteront de créer une nouvelle image sans identification, sans compromis.

La performance filmée de Brice Dellsperger, Body Double 22 détourne les codes de la narration cinématographique avec la reprise d’une scène de Eyes Wide Shut. Tous les personnages y sont interprétés par Jean-Luc Verna, dans une performance travestie qui pervertie la dramaturgie originelle par la manipulation transgenre créant une nouvelle fiction.

Jean-Luc Verna aime reprendre les choses connues, les images célèbres de l’histoire de l’art, les poses de statues, « les airs du répertoire ». Ses idoles : Siouxsie and the Banshees (la reine), T-Rex, la new wave, le rock, la pop et même le disco. « Je suis né dans les années 60, j’ai donc 25 ans, c’est le moment rêvé pour chausser des talons aiguilles et pousser une petite gueulante, une petite « croonante ». I apologize revisite ainsi les morceaux ou plus simplement les mélodies qui font partie de leur quotidien sans distinction de genre.

 

Ecole nationale supérieure d’art de Bourges
7
7, rue Edouard-Branly
F - 18000 Bourges
Tél +33 (0)2 48 69 78 77

informations@ensa-bourges.fr

www.ensa-bourges.fr

1. legende temporaire

legende temporaire image