27/03/14 > 28/03/14

Symposium Lettres Modernes #2

ésam Caen/Cherbourg, site de Caen


En invitant des typographes, des chercheurs et des artistes, le symposium international Lettres Modernes #2 propose deux journées de réflexion sur la typographie. Organisé par l’école supérieure d’arts & médias de Caen/Cherbourg dans le cadre de ses activités de recherche, ce symposium est coordonné par Jean-Baptiste Levée. Il est réalisé en partenariat avec le festival des Arts Graphiques de l’Université de Caen Basse-Normandie (ARG3).

Ce symposium est consacré à la typographie, un vaste domaine d’étude qui englobe les caractères typographiques (création, application, usage et réception) et leur agencement. L’art de créer des caractères et « l’art de disposer ces caractères sur une page » (Lewis Blackwell) ont beaucoup évolué avec le développement des outils numériques depuis les années 1990. Face à cette perturbation dans les pratiques, usages et perceptions, le papier n’a pas disparu pour autant. Quelles sont les évolutions récentes d’une typographie soumise à la coexistence entre médias traditionnels et médias numériques ?
Cette coexistence des supports papier et numérique permet de se pencher sur ce qui les distingue. Un point fera l’objet d’une attention particulière : la différence entre les supports de lecture qui sont basés sur l’émission de lumière (écran), et ceux qui sont basés sur la projection de lumière (papier). Quelles nouvelles formes donner aux signes dans le contexte de la multiplicité des médias ? Ceux-ci influent nécessairement sur la manière d’aborder un projet de création typographique et de mise en espace du contenu, mais comment ? Dans un contexte de mouvance permanente de formes dans les flux de contenus, comment aborder la difficulté croissante à saisir l’objet et le média ?

Lettres Modernes #2, comme l’indique son intitulé « Voir, regarder, lire. », se préoccupe du « Voir » en tant que processus physiologique, du « Regarder » en tant que processus cognitif, et du « Lire » en tant que traitement de l’information. Il s’agit de se placer du point de vue du créateur, du lecteur, et de s’intéresser à l’objet qui les relie. Le symposium tente une approche synthétique et transversale en invitant des créateurs de caractères typographiques, amenés à répondre à une polyvalence des supports de lecture, des artistes, fabriquant l’espace critique des modes de lecture, des chercheurs en science de la cognition et des historiens paléographes qui analysent l’évolution de la lecture.

Avec les acteurs professionnels de la typographie, Lettres Modernes #2 invite les chercheurs, les enseignants et les étudiants à stimuler l’interaction dynamique des disciplines mobilisées par le signe vu, regardé et lu.
À l’échelle internationale, il vise également à conjuguer ces cultures croisées avec nos habitudes de lectures (formats, supports, types de contenus).
Pour mieux cerner les futurs enjeux de la lecture typographique, il veut enfin livrer et critiquer un état des lieux des productions scientifiques et artistiques sur le sujet.

Document joint : programme du symposium Lettres Modernes2


école supérieure d’arts & médias de Caen/Cherbourg

Site de Caen
17 cours Caffarelli  14000 Caen

1. legende temporaire

legende temporaire image