02/11/11 > 30/11/11

ÉCOLE SUPÉRIEURE D'ARTS & MÉDIAS DE CAEN. NOVEMBRE 2011


Mercredi 2 novembre 2011 à 18 h
Conférence de Nicolas Chardon, artiste : « Avant-garde, etc. »

« Voici une dizaine d’années que j’ai entrepris un travail, principalement de peinture, qui s’attache à démontrer qu’ildemeure un usage contemporain possible et valide des formes issues du modernisme historique.
Au moyen de figures simples, de procédés élémentaires empruntés tant au vocabulaire abstrait qu’à une réflexion sur le langage héritée de l‘art conceptuel, je m’intéresse à montrer ce qui subsiste au-delà de l’image, ou malgré elle :
la pratique et l’énonciation. Autrement dit, littéralement, ce que l’on fait, et ce que l’on dit. » (NC, 2011)

3, 4 et 5 novembre 2011
Workshop Lola Duval

"Graphisme et commande : affiche des portes ouvertes 2012 de l'ésam"

Lundi 7 novembre 2011 à 20h
Conférence par Arno Rafael Minkkinen

Belles, troublantes, étonnantes, en noir et blanc, les photos d’Arno Rafael Minkkinen le mettent en scène, lui ou des parties de son corps nu, dans des positions souvent improbables, au milieu de paysages naturels. Un travail, réalisé sans aucun trucage, ni manipulation ultérieure, et généralement sans assistance, qu’il poursuit depuis près de 40 ans.
www.arnorafaelminkkinen.org
L'exposition d'Arno Rafael Minkkinen, "40 ans de photographies", est visible du 5 novembre au 31 décembre 2011 à l'Abbaye-aux-Dames, Caen.
(Auditorium site de Caen)

Du 7 au 10 novembre 2011
Workshop Arno Rafael Minkkinen

Mercredi 9 novembre 2011 à 18h
Conférence par Pierre Klipfel : « Graphiste dans une ONG militante ».
Après avoir été graphiste freelance pendant 10 ans, Pierre Klipfel est aujourd’hui directeur artistique de Greenpeace France. Au sein de l’association, il conçoit la création de l’ensemble du matériel de communication (print, web, vidéo), et s’assure de la cohérence graphique de ce matériel. Il encadre aujourd’hui une équipe créative de trois personnes, qui, au sein du service communication donne vie et forme aux messages de campagne.

Du 14 au 18 novembre 2011
Workshop Kaisa Leka

Mercredi 16 novembre 2011
« Journal graphique », par Kaisa Leka
Née en Finlande en 1978 Kaisa Leka réside à Porvoo, une petite ville sur la côte où elle étudie les arts, le design et la bande dessinée. Kaisa Leka, convertie à la philosophie d’Hare Krishna en 1998, crée une série d’albums qui varient par leurs formes, leurs noms et leurs approches mais ont une chose en commun : le thème de la recherche spirituelle. Kaisa Leka dessine pour des magazines finlandais et publie également plusieurs bandes dessinées autobiographiques aux éditions Absolute Truth Press, notamment «I’m not these feet» (2003), un journal sur la rééducation à la marche suite à une double ampu-
tation des jambes, «Your name is Krishangi» en 2004, qui relate sa lune de miel en Californie, puis «Two stories» un album en deux parties, qui décrit, du point de vu de l’auteure puis de son mari, une semaine que l’un a passé en Finlande et l’autre en Ukraine. En septembre 2006, elle publie un album sur le thème de l’exclusion «On the Outside Looking in», perçue de manière positive ou négative.
En 2009 elle édite «Audarya-Lila - The death of Tuomas Mäkinen», puis en 2010 : «Tour d’Europe», un épais livre qui narre son périple à vélo à travers l’Europe.
Par des dessins simples soulignés par de forts traits noirs, Kaisa Leka souhaite avant tout dénoncer la superficialité des valeurs de la société occidentale moderne.
Cette conférence a lieu à l’occasion d’un workshop de Kaisa Leka à l’ésam Caen/Cherbourg organisé dans le cadre du festival « Les Boréales, un festival en Nord ».

Mercredi 23 novembre 2011
Conférence par Ghislain Mollet-Viéville  : « La stratégie des œuvres nomades : simulation ou réalité artistique ».
Aujourd’hui, de nombreux artistes donnent la parole à leurs interlocuteurs pour la réalisation d’œuvres qui sont sujettes à des variations au cours de leurs déplacements d’un lieu à un autre. Cela a pour conséquences l’apparition d’œuvres qui prennent de plus en plus en compte non seulement les réseaux rattachés à leur production mais aussi les conditions de leur appropriation et de leur présentation.
Ces artistes témoignent du statut fluctuant de leurs œuvres en étendant la notion de création à tous leurs contours sociaux. Pour cela, ils prévoient des protocoles qui engagent notre société à des prises de position qui rendent obsolète la valorisation de l’art en tant qu’objet fini et fétichisé. Ils donnent ainsi la primauté à des œuvres qui sont de passage.
Activer des œuvres au sein de notre société plutôt que de les contempler passivement voilà bien la principale qualité d’un art qui se veut  toujours en balade !

Mercredi 30 novembre 2011 à 18h
Conférence par Chantal Creste : « Graphisme et commande publique ».
Chantal Creste est inspectrice de la création artistique, responsable du graphisme, à la Direction générale de la création artistique
(Dgca) du Ministère de la culture et de la communication. En étroite relation avec les Drac et les autres partenaire locaux, elle suit l’ensemble des projets de commande publique concernés par le graphisme. Elle travaille au contact des graphistes et à l’intégration de leur travail dans l’espace public par des moyens exceptionnels, dans le respect du cahier des charges.


ésam Caen/Cherbourg
17, cours Caffarelli 14000 Caen 

www.esam-c2.fr

1. legende temporaire

legende temporaire image