06/01/11 > 31/01/11

Ecole supérieure d'arts et médias de Caen. Janvier 2011


Mercredi 5 janvier 2011 à 17h30
Noëllie Roussel - "Un panorama de la scène artistique de Los Angeles depuis 1995". Conférence
Noëllie Roussel est curatrice indépendante et critique d'art. Elle enseigne à l'université Cal State Long Beach de Los Angeles.

Los Angeles est souvent présentée comme une ville qui n’a ni centre ni histoire, un stéréotype tenace qui tend à s’appliquer à la scène artistique de la région mais dissimule aussi la très riche culture visuelle qui y a été produite depuis le milieu du XXe siècle. La capitale du divertissement américain, outre l’industrie cinématographique, télévisuelle et musicale, abrite également une scène artistique très dynamique et active, constamment renouvelée grâce à la présence d’excellentes écoles d’art (Cal Arts, UCLA, Art Center College of Design, USC, Otis).
De métropole provinciale à l’écart des grand courants de l’art contemporain dans les années soixante, malgré la présence d’artistes comme John Baldessari, Bruce Nauman ou Ed Ruscha, Los Angeles est devenue un lieu de production majeur pour les arts visuels à la fin des années quatre-vingt-dix.
Initialement reconnue en Europe grâce à des artistes comme Mike Kelley, Paul McCarthy, Raymond Pettibon et Jim Shaw, la scène artistique de la ville s’est démultipliée au début du XXIe siècle avec une explosion de nouvelles galeries et un renouveau de la programmation contemporaine dans les musées locaux (MOCA, LACMA, Armand Hammer Museum).
Désormais diversifiée, à l’image de la population de la Californie du Sud, la production des artistes de Los Angeles tels Andrea Zittel, Mark Bradford, Edgar Arceneaux, Jennifer Moon, Ruben Ochoa ou Kerry Tribe est paradoxalement à la fois locale et internationale. Ces paradoxes marquent fortement la culture artistique de la ville, que nous examinerons à partir du milieu des années quatre-vingt-dix.


Mercredi 19 janvier 2011 à 17h30
Pierre Beloüin - "Vague froide". Conférence

Pierre Beloüin est artiste et directeur du label Optical Sound
"A l'ère de la postmodernité, le champ de l'art est régulièrement traversé par des objets qui interrogent son espace et l'élasticité de ses limites. L'œuvre de Pierre Beloüin pourrait être un de ces objets aux contours flous et à l'appréhension fuyante. Revendiquant la pratique de l'art comme moyen de collaborations, l'artiste devient le cœur d'un réseau ouvert multipliant les ramifications et le développement de projets en tout genre (du partenariat au commissariat en passant par l'édition de disques, l'organisation de concert...).
Ce qui signe d'emblée le travail de Pierre Belouin, c'est le désir affirmé de multiplier les champs plutôt que de les soustraire et d'inscrire ainsi sa pratique au sein du label Optical Sound (dont il est le créateur) dans sa production plastique. Qu'elle soit jouée ou citée (les références se rencontrent avec une certaine érudition), la musique, son actualité et son histoire, ses codes et ses croisements, y constitue donc le socle à partir duquel tout s'élabore. Se mêle alors, sur une même vibration, l'expérience sonore et la sensation visuelle."
Guillaume Mansart
www.documentsdartistes.org/belouin
www.optical-sound.com
http:/prod.pbnl.fr/vaguefroide/


École supérieure d'arts & médias de Caen

17 cours Caffarelli - 14000 Caen
www.esamcaen.fr

1. legende temporaire

legende temporaire image