18/11/10 > 16/12/10

Thomas Cimolaï

Ecole Supérieure d'Art du Havre


Trophées du 6ème continent
Artiste préoccupé par le pouvoir et les technologies de l'esprit. Thomas Cimolaï livrera un butin issu d'une lutte. Par l'épuisement de la machinerie, sa démarche emploie ce post médium qu'est l'idiotie.
C'est sur le 6ème continent, qu'il définit comme le territoire des mémoires et des technologies communicantes, que l'artiste a capturé un matériel appartenant aux mass-médias.
En s'accaparant, dépouillant et exposant des objets originellement protégés par des copyrights, dont les systèmes de représentation s'avèrent excessivement codifiés, Thomas Cimolaï les extrait de leur lieu d'application, les transformant en trophées destitués de leur toute puissance fantasmée.
L'auteur, assumé conquérant idiot, régresse vers une pensée du magique. S'opère alors un syncrétisme de ce qui appartient aux industries du rêve, de ce qui appartient aux croyances guerrières.
L'expression plastique de ce parti pris s'affirme comme revendication, lutte, dans un contexte techno-médiatique et cognitif ou les forces persuasives, les capacités d'annexions et l'empêchement des processus d'individuation sont considérables.

Vernissage jeudi 18 novembre


Ecole Supérieure d'Art du Havre
65 rue Demidoff  
76600 Le Havre   
Tél. 02-35-53-30-31
  

http://blog.esah-lehavre.fr/

Exposition ouverte du lundi au vendredi de 14h à 18h

1. legende temporaire

legende temporaire image