03/11/09

ARCHITECTURE ET TYPOGRAPHIE

Le point de vue typographique



ARCHITECTURE
ET TYPOGRAPHIE
Volet n•2  :  
Le point de vue
Typographique



École des beaux-arts de Rennes
34, rue Hoche, 35000 Rennes
Mardi 3 novembre 2009
Auditorium
14h30 - 18h30


Typographie et architecture nourrissent, dans l’espace du livre  
ou dans l’espace urbain, à l’échelle de la page, du monument  
ou de la ville, des relations étroites qui se jouent à des niveaux
divers: modèle architectural pour la mise en forme du texte  
ou le dessin de la lettre, invention et diffusion des formes
architecturales par des moyens graphiques, ou encore concurrence
symbolique entre l’écrit et le bâti dans la sphère publique.
Ce terrain extrêmement riche permet d’explorer différents
enjeux de la pratique du design graphique en les reliant  
aux problématiques esthétiques, anthropologiques et politiques
développées par la théorie architecturale et urbaine. Il s’agit
ainsi de mettre l’accent sur le lien historique entre ces deux
domaines qui furent, de la Renaissance aux avant-gardes  
du XXe siècle, souvent considérés comme analogues, et qui donnèrent
lieu parfois à des pratiques conjointes, comme les deux faces  
d’une même activité.


Philippe Buschinger
« Le gothique urbain »


À travers une présentation resserrée de quelques usages effectifs du lettrage
gothique dans l’espace urbain contemporain, on tentera de donner une image
concrète de la production d’effets de sens plus ou moins attendus. L’analyse
de l’utilisation, réfléchie ou non, de cette famille de caractères permettra
ainsi peut-être de répondre grossièrement à la question de savoir ce que l’on
est, somme toute, amené à dire quand on en vient à s’inscrire en gothique
dans l’espace public.

Philippe Buschinger est graphiste et auteur. Il enseigne à la Hochschule Luzern Kunst & Design et à l’École d’arts visuels de Bienne.  

Olivier Deloignon
« Les lieux et les mots : le modèle de l’architecture antique dans la
structuration de l’espace paginal du livre renaissant »


Il s'agit de mettre en valeur les enjeux de l'invention humaniste du livre
moderne au travers des pratiques du livre, de lecture et du texte. Les éditeurs
humanistes ont cherché à donner corps à un idéal philosophique en faisant du
support livre un objet possiblement traversable par l'esprit cherchant à
s'affranchir de la matière. Pour cela ils se sont servi d'un modèle absolu,
l'architecture à l'antique.  

Olivier Deloignon est graphiste, typographe, docteur en histoire de l’art.
Il enseigne à l’École supérieure d’art de Mulhouse et à l’École supérieure des
arts décoratifs de Strasbourg.  

Sonia de Puineuf  
« Les avant-gardes et la métropole : l’intervention dans l’espace urbain
typographique »


À partir de l’examen de quelques projets, rêvés ou aboutis, de kiosques et
d’immeubles commerciaux proposés par les artistes et architectes de l’avant-
garde internationale, qui visaient à marquer le « territoire conquis » par
l’esprit progressiste, on s’intéressera
au phénomène de la « grande ville » propre à l’Europe d’entre les deux
guerres, afin de  souligner le caractère structurant de la publicité et des
enseignes.  

Sonia de Puineuf est docteur en histoire de l’art. Ses recherches portent sur
les années 1920 -1930, à travers notamment l’art des avant-gardes, le
graphisme, la ville et l’architecture, domaines dont les aspects contemporains
retiennent également son attention.

Modération des débats assurée par les enseignants
responsables du projet: Jean-Marie Courant,  
Jérôme Saint-Loubert Bié et Catherine de Smet.

 

1. legende temporaire

legende temporaire image

pièces jointes :

> rennes archi typo