19/09/13

Journée d'études : l'art participatif

Musée des Beaux-Art, Rennes


Manipuler, activer, transformer : l’art participatif  des années 1960 en Europe

Organisée à l’occasion de l’exposition « Mouvement, lumière, participation. Le GRAV 1960-1968 » qui se tient depuis le 18 mai 2013 conjointement au Musée des Beaux-Arts de Rennes et à la Galerie Art & Essai, cette journée d’études sera consacrée à une des notions centrales de la création des années soixante : celle de la participation.

Si le cas du Groupe de recherche d’art visuel impose la participation du spectateur comme un concept-clef au sein de sa production, cette notion est également mise à l’épreuve par d’autres projets artistiques individuels et souvent collectifs qui cherchent à faire descendre l’art dans la rue, à dépasser la tradition d’une œuvre finie et statique au profit de situations sensitives ouvertes et interactives. L’heure est à la désacralisation, à l’expérience concrète, au ludisme et à l’éphémère. Ces nouvelles propositions théoriques et plastiques interrogent la place du spectateur, en l’intégrant délibérément dans le processus expérimental, mais aussi la capacité même de l’art d’intervenir comme un vecteur transformateur au sein de la société.

En s’appuyant sur les recherches actuelles dans le champ de l’art des années soixante, cette journée se propose de questionner les définitions, les enjeux à la fois esthétiques et politiques, ainsi que les limites de la notion participative qui se dévoilent à travers les tensions entre l’intention et la réception, entre l’artiste, l’œuvre et le public.

Responsables scientifiques : Marion Hohlfeldt et Antje Kramer
Université Rennes 2, Équipes d’accueil AE 3208 Arts :  pratiques et poétiques et EA 1279 Histoire et critique des arts

Contact : Nelly Brégault-Krembser, Cellule Recherche ALC, Rennes 2
Tél. 02 99 14 15 04
nelly.bregault@univ-rennes2.fr

Musée des Beaux-Arts, salle de conférence

Document joint : journée d'études art participatif

1. legende temporaire

legende temporaire image