12/01/11

ECOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ART DE BOURGES. Janvier 2011


Mercredi 12 janvier à 9 h
Pascale Cassagnau : A propos de Must Read After My Death, Morgan Dews, 2007, 73’
(Conférence)
Chroniques de l’ inscription d’une archive secrète.
(Petite ontologie de l’enregistrement)
« Grand-mère s’approcha de moi et me répéta encore et encore : «Donne-moi immédiatement la cassette», à chaque fois, on l’entend un peu plus fort, parce qu’elle s’approche du micro, et je lui explique qu’il s’agit d’un enregistrement important, car comment saurions-nous toutes ces choses à son sujet ? Tu vas bientôt mourir et Grand-père aussi, et toutes ces histoires seront enterrées avec vous, alors qu’ainsi je les ai enregistrées par cassette ». (Benny Barbash, My First Sony)

Si les médias et les dispositifs d’enregistrement sont des traducteurs du temps ou constituent des modes d’orientation, le téléphone et les appareils d’enregistrement sont des passeurs et non de simples modes de communication. Les outils d’enregistrement et de reproduction du son, dont on connaît la fonction opératoire fondamentale pour l’invention de la musique moderne et contemporaine, dès l’orée du XXème siècle, ont joué également un rôle important pour la fabrication d’archives, personnelles et sociales.

Dans cette perspective documentaire d’une écriture sonore, l’enregistreur est une véritable machine à écrire, pour la mise en œuvre d’une « archi-écriture »documentaire, qui exploite les caractéristiques techniques de l’appareillage et les temporalités du temps du déchiffrement et du temps d’écoute restitués.

Le film de Morgan Dews contribue à mettre en exergue l’architecture narrative que produisent les modes d’enregistrement et d’écriture du réel par le son reproduit.


Ecole nationale supérieure d’art de Bourges
7, rue Edouard-Branly 18000 Bourges
Tél +33 (0)2 48 69 78 77  
informations@ensa-bourges.fr
www.ensa-bourges.fr

1. legende temporaire

legende temporaire image