06/10/11 > 23/10/11

heimlich II

La Plomberie du Canal, Rennes


L’exposition heimlich II est le deuxième volet d’une collaboration de l’association La Ziggurat avec les élèves de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles.
Le premier volet, Work in progress : heimlich, s’est déroulé du 5 au 15 juillet 2010 à l’Eglise St Julien à Arles, dans le cadre des prestigieuses Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles. Elle présentait le travail photographique de vingt-trois jeunes photographes dans un cadre exceptionnel et inhabituel en concordance avec le concept de l’exposition.

Pour heimlich II, La Ziggurat a fait le choix de radicaliser la sélection en ne retenant que quatre photographes : Julie Fischer, Mezli Vega Osorno, Jessica Hervo et Lucile Chombart De Lauwe.
Le titre de l’exposition, détournement du titre d’un fameux essai de Freud, reste le même que pour la première édition, augmenté du chiffre romain II, en clin d’oeil à l’aspect cinématographique que certaines des photographies véhiculent. En effet, qu’il s’agisse de photographies documentaires, de mises en scène théâtralisées, d’instantanés du quotidien, de paysages anodins, de situations insolites ou de simples photographies de famille, le tout baigne dans une ambiance qui se situe à la lisière entre la realité et la fiction.

Les images exposées renvoient sans cesse aux codes d’un style de cinéma indéfinissable mais très connoté (quelque part entre polar, film d’horreur, conte de fée et science-fiction), qui place le spectateur dans un univers décalé, à la fois familier et profondément étranger. Les photographies nous suggèrent des possibilités d’histoires qui ne deviennent jamais explicites, des «hypothèses narratives», qui permettent la projection des envies et de l’imaginaire du spectateur. Mais en jouant volontairement avec notre imaginaire collectif, les images soulèvent des questions sur cette culture partagée et intériorisée inconsciemment à l’ère des médias de masse. L’exposition propose ainsi de questionner la construction et le statut des images mêmes.

Le deuxième volet de heimlich aura lieu, lui aussi, dans un lieu atypique et dont la fonction et l’usage se sont vus transformés au fil des années. C’est dans l’ancien hangar de la plomberie de son père que Eddy Frogeais a installé son studio de création et de représentation de spectacles vivants. Ce dernier accueillera l’exposition heimlich II, qui proposera une nouvelle lecture à la fois des photographies et de l’espace de La Plomberie du Canal.

Vernissage le 5 octobre à 18h30


Dans le cadre du festival L’Image Publique #5 2011 : «Quelle société?»


La Plomberie du Canal

44, Canal St Martin, Rennes

Du mercredi au dimanche, de 15h à 19h.

Contact :
Association La Ziggurat
2 Boulevard Léon Bourgeois  35000 Rennes
la.ziggurat@gmail.com
http://la.ziggurat.over-blog.com

Programme complet : www.photoalouest.info

1. legende temporaire

legende temporaire image