17/03/11 > 30/06/11

Le sténopé, un procédé photo-graphique

Rennes divers lieux, Vitré


Cette manifestation, portée par le Carré d’Art et le Triangle en collaboration avec l’Université Rennes 2, est un événement visant à organiser, à l’échelle de la ville de Rennes et de sa Métropole, un ensemble d’initiatives consacrées à la pratique du sténopé dans la création contemporaine. Aux antipodes de l’hyper-sophistication induite par la technologie numérique, le sténopé fait figure de dispositif de prise de vue primitif voire archaïque. La camera obscura peut varier du minuscule au monumental. Ainsi, certains sténopés sont-ils réalisés dans des boîtes d’allumettes comme dans des caravanes.
Des ateliers, des interventions dans l’espace public, une journée d’étude ainsi que de nombreuses expositions jalonneront cet ensemble de propositions. Il s’agit de découvrir le dispositif et la technique du sténopé, de s’approprier l’espace public, de produire une représentation du territoire de la Métropole rennaise, d’exposer des réalisations significatives de l’usage contemporain du sténopé. Ainsi, on pourra voir Jeff Guess, L’Atelieretaguardia, Daniel Challe, Henri Thomas, Elisabeth Towns et Anne-Sophie Boivin, Felten et Massinger…
Le sténopé est un appareil photographique sans objectif. Il s’agit le plus souvent d’une boîte, faisant office de camera obscura (chambre noire) percée sur l’une de ses faces d’un simple trou d’aiguille. La surface sensible à la lumière placée à l’intérieur de la camera obscura permet d’enregistrer l’image. Le sténopé désigne à la fois le trou d’aiguille dans la paroi par lequel filtrent les rayons de lumière, le dispositif de prise de vue et l’image résultante.

Document joint : dossier de presse sténopé
(Présentation de l'ensemble des manifestations.)

1. legende temporaire

legende temporaire image

pièces jointes :

> Dossier de presse Sténopé