21/01/11 > 05/03/11

Jean-Claude et Malika Pondevie

Galerie Mélanie Rio, Nantes


Porosité du temps, vacuité de l’espace
Bruissement, chuchotement, aux confins de soi, à la lisière des choses
La lumière convoque comme une promesse de rêve
Vertige d’un ailleurs  et des signes qui se bousculent, impatients
Une ombre, quelque part, instant flottant, hésitant
Ombre fragile  qui rode, qui passe, fait sentir son haleine
Son souffle à fleur de peau...
Par-delà le miroir, un sillon tracé, une  brèche
Dans le silence ouaté, une onde, une trace, une présence balbutiante
Qui  s’estompe, s’efface, se recompose
Immanence / évanescence, percer le mystère de l’horizon
Le voile des apparences, une promesse de rêve
Comme en suspens ...
(Malika Pondevie)

Les photos que je présente sont pour la plupart comme l’eau des ruisseaux de
mon enfance, j’aime y laisser dans la noirceur de l’encre une part de rêve…
La question des rapports entre elles ne se pose pas… Elles ne reflètent nulle-
ment de simples expériences plastiques, mais s’efforcent de révéler une part
d’indicible, elles tissent comme une attente… Le noir ne retient du réel que sa
pure essence lumineuse, “ce trésor de rayons“ dont Barthes disait qu’ils conti-
nuaient à nous atteindre après la disparition de l’être ou de la chose photogra-
phiée.
La photographie est pour moi métaphore suggérant une façon de voir, de capter
le monde. Renoncer à y saisir une réalité en même temps que se profile un es-
pace où s’inscrit, se donne libre court l’imaginaire.
Etrangeté que ces lieux qui nous interpellent et s’imposent à nous. Univers
comme en suspens, champ fragile et fugitif…
L’image se charge de l’épaisseur du temps et des lieux mais en même temps
projette un autre univers. Un rêve en flottement…
(Jean Claude Pondevie)

Vernissage le jeudi 20 janvier à partir de 19h


Galerie melanieRio
34 bd Guist'hau  44000 Nantes
Tél. 02 40 89 20 40
www.rgalerie.com

Du mercredi au vendredi de 15h à 19h,
le samedi de 14h à 18h

1. legende temporaire

legende temporaire image