07/01/11 > 23/02/11

Coralie SALAÜN

Le Grand Cordel, Rennes


Déballages. Photographie, installation.
La photographe Coralie Salaün, n’est pas photographe. Elle est peintre. Certains pensent que la photographie “témoigne du réel” alors qu’elle est une vision, une image avec ses codes qui nous mènent là où le veut l’artiste.
La photographie ne témoigne pas du réel mais, parfois, de la réalité de nos pulsions lorsque, comme Coralie Salaün, nous savons la manier.
Devant son objectif, Coralie compose avec la liberté d’un peintre. Elle met en scène des personnages étranges, des décors saugrenus, des ustensiles baroques.
Ses images, au parfum surréaliste, sont pensées comme une écriture automatique ou un cadavre exquis, laissant apparaître des situations improbables mêlées à ses fantasmes.
Afin de nous faire perdre pied, Lewis Coralie modifie l’échelle des objets, aplatit les perspectives, crée des mises en abîme... Ainsi, dans la série réalisée pour Le Grand Cordel, insère-t-elle un rêve dans le rêve, comme si Alice traversait le miroir pour sauter à travers un autre, tête à tautologie qui, en se mordant la queue, interdit définitivement tout retour à notre monde, affirmant la vision de l’artiste comme omnipotente et définitive.
... Mais ce n’est qu’un fantasme éphémère, auquel l’artiste tente de croire à chaque fois qu’il appuie sur le déclencheur. C’est pourquoi Coralie Salaün continuera la photographie.
Emmanuel Reuzé

Vernissage jeudi 6 janvier à 18h30

Rencontre avec Coralie Salaün le mercredi 26 janvier 2011 à 13h30 et à 18h


Le Grand Cordel
18 rue des Plantes 35700 Rennes
Tél. 02  99  87  49  49
contact@grand-cordel.com
www.grand-cordel.com

Ouverture  : lundi-jeudi 12h - 20h30 ; mardi-vendredi 14h - 20h30  ; mercredi 9h -12h30 et 14h - 20h30 ; samedi 9h - 13h

1. legende temporaire

legende temporaire image