06/06/15 > 29/08/15

Luis Ernesto Arocha

Centre d'art Passerelle, Brest


La ópera del mondongo

À la fin des années 1950, Luis Ernesto Arocha gravite autour du Groupe de Barranquilla regroupant écrivains, philosophes et artistes qui font de cette ville côtière l’un des centres intellectuels les plus importants des Caraïbes depuis 1940.
Il débute sa carrière de cinéaste dans les années 1960 à New York, collaborant entre autres avec le milieu underground de l’époque dont la Factory d’Andy Warhol. Il collabore également avec l’artiste colombienne Feliza Bursztyn, transformant ses sculptures en de véritables symphonies visuelles décalées.

L’attrait de Luis Ernesto Arocha pour le carnaval, la mascarade et l’ironie l’amène à réaliser la trilogie documentaire La ópera del mondongo o al Mal tiempo buena cara (1973). Produits par Bolivariana Films, ces trois court-métrages questionnent le carnaval de Barranquilla à travers sa musique, ses costumes et sa critique sociale. Arocha y décrit une ville en dépression, marquée par les pénuries d’eau potable, d’hygiène et de services publics élémentaires pour laquelle le mois du carnaval semble constituer le seul échappatoire à sa réalité. Ce projet a remporté l’India Catalina d’or au festival international du film de Carthagène. S’il continue aujourd’hui de tourner avec la même nonchalance, la même énergie et la même ironie (son dernier projet en date narre les aventures d’un vampire végétarien), Luis Ernesto Arocha est aussi devenu une source d’inspiration pour de nombreux jeunes artistes colombiens, de Barranquilla à Carthagène en passant par Puerto Colombia.

Le Frac des Pays de la Loire (Carquefou), le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur (Marseille), La Maison rouge - Fondation Antoine de Galbert (Paris), Passerelle Centre d’art contemporain (Brest) et le Centre d’art contemporain La Halle des bouchers (Vienne) s’associent pour consacrer une série d’exposition et de projection au travail de Luis Ernesto Arocha.

(Dans le cadre de FRACO - Rencontres franco-colombiennes, plateforme d’échanges entre professionnels de l’art contemporain français et colombiens.)

Vernissage le vendredi 5 juin à 18h
Rencontre avec l'artiste samedi 6 juin à 15h
Visite guidée des expositions le samedi  20 juin 2015 à 15h


Passerelle Centre d’art contemporain
41, rue Charles Berthelot  F-29200 Brest  
Tél. +33(0)2 98 43 34 95 
www.cac-passerelle.com

Ouvert le mardi de 14h à 20h et du mercredi au samedi de 14h à 18h 30.
Fermé les dimanches, lundis et jours fériés

1. legende temporaire

legende temporaire image